Les apps de rencontre au combat contre le « ghosting » : la fausse bonne option ?

Les apps de rencontre au combat contre le « ghosting » : la fausse bonne option ?

Bumble et Badoo en ont ras la casquette du ghosting, une telle pratique qui consiste a ne pas repondre a un message envoye dans l’espoir que la personne i  ci?te se lasse. A l’occasion d’Halloween, comme l’a vu le Guardian, les 2 https://besthookupwebsites.org/fr/adultspace-review/ apps de rencontre ont annonce des mesures visant a empecher les utilisateurs de jouer aux fantomes. Mais est-ce une agreable idee ?

Une experte en ghosting, et des suggestions automatiques de reponses

Bumble, une application de rencontre ou « ces dames menent le jeu », a ainsi officialise l’embauche (on ignore si elle est temporaire) de Kate Leaver, une journaliste et auteure, au rang de « professionnel du ghosting ». Le role ? Obtenir les confessions d’utilisateurs ghostes, des epauler, et les conseiller.

I’ve joined forces with @bumble to fight the scourge of ghosting this Halloween. If you have a ghosting dilemma, find this card on your Bumble app and submit a question. I’ll be answering them in time for the spookiest day of the year. #dontgetghosted #halloween pic.twitter.com/8Fu1lOBTyv

Badoo a elle annonce qu’elle proposerait desormais des suggestions de reponses a la maniere de Gmail, tel « hey, desole pour la reponse tardive. Au moment oi? es-tu libre pour se rencontrer ? », ou « hey, je pense que tu es sympa, mais je ne nous vois pas tel un match. Prends soin de toi ! ».

« on voit de nombreuses c?urs brises ainsi que gens confuses »

Interrogee avec le Guardian, Kate Leaver a explique vouloir remettre « la gentillesse et le respect » au gout du jour. « Il existe de nombreux c?urs brises et de personnes confuses. Les mecs ghostent n’importe qui, partout (…) j’imagine que les individus seront trop frileux, trop paresseux ou trop laches Afin de avoir les conversations qu’ils devraient avoir », a-t-elle ajoute. Selon i§a, le ghosting laisserait des sequelles psychologiques « assez extremes » sur ceux qui le subissent et doivent vivre « sans explication », « au silence avec leurs propres insecurites. (más…)

Leer más